L’enfance

moixCette période de notre vie est le thème principal du dernier roman de Yann Moix « Panthéon ». Il y raconte la sienne, douloureuse. Martyr, c’est ce que l’on pourrait dire en le lisant mais lui réfute ce terme. Il, tous les enfants ne doivent pas être appelés de la sorte. Il refuse le côté sacré de l’enfance. Je le rejoins sur cette idée, un martyr doit mourir, la mort à quelque chose de sacrée comme la vie alors si on les nomme ainsi on  »iconise » la maltraitance on en fait  une oeuvre liturgique quelque chose de beau donc d’acceptable. Contentons nous de les appeler « Enfants battus » c’est déjà assez laid à l’oreille n’en rajoutons pas plus. 

Ce livre m’a rappelé par moment « Vipère au poing » d’Hervé BAZIN mais avec plus de noirceur. Moix avait deux « folle coche » chez lui. Quelques passages un peu long, notamment le plaidoyer pour excuser le Mitterand fasciste avec toutefois un vrai petit bijou lorsqu’il fait parler le fascisme de l’ancien président. Il a mis cet homme en première place de son Panthéon, il est entré en résistance contre la douleur un soir de mai 81. J’ai découvert à travers cet ouvrage la poésie de Charles Peggy, puissante et mystique.

Si entrer dans l’univers Moix est un peu difficile au début, le lecteur se laissera prendre grâce une écriture dynamique et à l’humour que l’auteur emploi pour nous maintenir et nous donner envie de continuer à tourner les pages de ce livre.

Commentaires

  1. enki dit :

    Tel un bouquet de lychnides et de marguerites , je t’offre cette nouvelle, courte mais au demeurant intense, dont les parfums originels te raviront.

  2. 635743 Blog Verification dit :

    635743 Blog Verification…

    635743…

Laisser un commentaire

Le GRENIER des MOTS-REFLETS... |
.__-@-=^^/^^LEZARD.MECANIQU... |
io |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | gothikatacting
| Création Graphique
| JuLy"P